enceinte 9 mois bilan

Lifestyle

9 mois

9 mois, c’est le temps qu’il m’aura fallu pour revenir écrire ici. 9 mois c’est aussi le temps qu’il faut pour créer une vie, cohabiter avec un petit être et ressentir un deuxième cœur qui bat. 9 mois qui ont bouleversé ma vie pour toujours, 9 mois de montagnes russes mais aussi 9 mois d’épreuves qui ont rendu cette grossesse si particulière.

J’avais envie de revenir ici depuis quelques temps, mais je ne trouvais pas forcément les mots pour me livrer sans trop en dire. Aujourd’hui que j’arrive pratiquement à la fin de ces 9 mois, j’ai eu envie de faire un petit bilan sur cette période qui m’a semblé durer à la fois une seconde comme une éternité.

Aujourd’hui j’ai l’impression de commencer un énorme chapitre de ma vie (de notre vie à 3) et bien que je m’y sois préparée je ne sais pas du tout à quoi m’attendre. Bien sûr, la grossesse nous change terriblement, mais parfois la vie s’en mêle et rend les choses encore plus intenses…

9mois enceinte bilan grossesse

9mois enceinte bilan grossesseC’était quelques jours après la St Valentin, juste un petit signe + sur un test de grossesse qui apportait avec lui un espoir, l’espoir d’une petite vie qui s’était logée bien au chaud en moi. Un test positif, c’est à la fois une joie immense et une peur panique. Mais par précaution on se refuse d’y croire, ça semble si irréel…
Les semaines passent et d’autres tests confirment le premier, on se demande si on a le droit d’espérer, mais non, il faut attendre encore un peu pour être sûr, on ne sait jamais.

Puis il y a eu ce mercredi de mars, celui ou j’ai du dire adieu à mon papa. Ça allait être le printemps, tout devait bien se passer, c’était pas prévu comme ça. Il y a eu cette douleur immense, suivit d’un sentiment d’injustice. Pourquoi lui ? Pourquoi maintenant ? C’était comme si l’univers essayait de rééquilibrer les choses. Et puis comment faire sans lui ? Comment s’apprêter à devenir parents en perdant le sien ? A la peine dans laquelle j’étais plongée se sont ajoutées les fameuses nausées du premier trimestre. Au moins j’avais l’impression que ma tête et mon corps étaient en accord parfait : au plus mal. J’ai passé le mois de mars éloignée des écrans, naviguant entre chez moi et chez ma mère. L’idée que le monde continuait de tourner m’était insupportable. Le destin à voulu que le jour de la cérémonie pour mon papa soit aussi celui ou je rencontrais officiellement la petite vie en moi. L’univers ne pouvait envoyer un message plus clair. Ce jour là, j’ai écouté son coeur pour la première fois, il était bien là ce petit bébé, et au fond de moi je savais que maintenant tout irait bien. Que nous serons là pour lui mais qu’il sera surtout là pour nous et qu’un jour il nous redonnera le sourire.

Le premier trimestre a été assez éprouvant. Entre les nausées (qui ne sont pas que matinales, soit dit en passant), les migraines et autres « petits » désagréments de grossesse, je crois avoir passé la plupart du temps en jogging, sur mon canapé. Le pire c’était d’avoir ce secret que je ne pouvais pas encore dévoiler, car même si je m’accrochais de tout mon cœur à ce petit espoir je savais que je pouvais encore le perdre. Mais c’était aussi lui qui me maintenait la tête hors de l’eau, lui qui me disait « ne t’inquiète pas, je suis là ».

9mois enceinte bilan grossesseLe deuxième trimestre a été un vrai soulagement ! Les nausées sont partis au bout de la 17è semaine, comme par magie. J’ai pu enfin partager mon secret avec mon entourage. Après les évènements que nous avions vécu ce petit bébé était plus que bienvenu ! J’avais l’impression qu’on m’avait confié un cadeau, un pouvoir immense. C’est quand même fou la vie quand on y pense…

C’était la meilleure partie de ma grossesse, je n’avais plus de symptômes désagréables et mon ventre n’était pas encore trop encombrant. J’ai pu faire du shopping et porter autre chose que des joggings, enfin ! On en a profité pour déménager, afin d’avoir une chambre pour le bébé et on a même pu partir en vacance. Au tout début de l’été, et même si j’en avait déjà la conviction, nous avons appris que nous attendions un garçon. Logique.♡

C’est aussi le moment où nous avons commencé les cours de préparation à l’accouchement. On s’est tourné vers  l’haptonomie pour que Thomas soit encore plus impliqué et qu’on forme une vrai équipe (il m’a déjà tellement aidé et je sais qu’il sera un super papa). C’est une méthode qui se base sur l’affectivité et permet de communiquer très tôt avec le bébé en rentrant en contact avec différents gestes, mais aussi de créer un lien à 3. Notre petit alien commençait à bouger, tout d’abord comme les battements d’ailes d’un papillon puis de plus en plus fort. C’est fou de le sentir remuer à l’intérieur et réagir aux caresses ou aux sons. Ça devient du concret !

9mois enceinte bilan grossesseLe troisième trimestre est arrivé très vite et avec lui l’angoisse de l’accouchement. C’est le moment où j’ai commencé à paniquer parce que rien n’était prêt. Je ne voulais pas m’y prendre trop tôt pour préparer la chambre mais je commençais à me rendre compte que c’était beaucoup moins simple de faire du shopping avec un bidon de plus en plus gros ! Les sorties à Ikea devenaient un vrai parcours du combattant, et je me sentais noyée sous une tonne d’informations contradictoires concernant les bébés. Biberon ou allaitement ? Dodo dans notre chambre ou dans la sienne ? Tétine ou pouce ? Quels produits pour sa toilette ? Comment bien le porter ? Péridurale ou non ? Il y a tellement de choses à penser et je passe encore beaucoup de temps à me questionner. Car même si on s’entend répéter cette fameuse horrible phrase : « Tu vas voir c’est que du bonheur ! » je sais aussi que ce sera pas mal de stress, de douleur, de fatigue et de culpabilité… Alors quand j’ai tendance à trop cogiter j’essaye de me faire confiance un maximum. Car je sais au fond de moi que je vais y arriver et qu’on est prêts. D’ailleurs on se sent déjà parents, avant même qu’il soit là. Puis l’enjeu est si important, alors peu m’importe de souffrir un peu, on donne la vie ce n’est pas rien. J’ai tellement hâte de le connaitre ce bonheur !

En ce moment j’essaye de profiter de mes dernières semaines (ou jours), de me reposer et de m’informer juste ce qu’il faut. La valise est bouclé et sa chambre est prête, bientôt je serrerais mon petit garçon dans mes bras, bientôt il redonnera le sourire à ma maman, à ma famille. Bientôt nous serrons 3 ♡


J'ai l'impression de m'être beaucoup dévoilé dans cette article, moi qui suis introvertie ça me fait un peu bizarre… Mais si vous vivez une grossesse (ou non) et que vous vous questionnez, ou simplement pour partager des expériences, n'hésitez pas à me laisser un petit mot. Je serais ravie de vous en dire un peu plus et d'échanger sur cette folle aventure :)

J’ai longtemps travaillé avec des enfants avant d’être graphiste, d’où mon intérêt pour le DIY. Je pourrais me nourrir exclusivement de makis et passer mon temps à binge watcher de bonnes séries, en compagnie d’un plaid et de mes 2 chats. Je me passionne pour tout un tas de choses, allant d’Harry Potter à Game of Thrones, en passant par les films de Wes Anderson ou les dessins animés japonais.

Laisser un commentaire

Commentaires (10)

    1. Merci pour ton message plein de bienveillance 🙂
      L’envie de partager sur le blog revient petit à petit, même si je consacrerais surement tout mon temps à mon petit alien quand il sera là !
      Bisous

  1. Ça fait plaisir de te lire ici, les photos sont si belles, tu es déjà une super Maman avec une force incroyable pour avoir surmonté cette tempête sur ta vie. Hâte de rencontrer ton petit bébé <3

  2. Elsa, tu m’as mis les larmes aux yeux. Beaucoup d’émotions dans ces quelques lignes et je comprends bien qu’il t’ai fallu du temps pour poser ces mots par ici. La vie est tellement faite d’inattendus et de conjonctions, mais je vous souhaite vraiment le meilleur pour cette fin de grossesse et la suite, d’une future maman à une autre.
    Je t’embrasse

    1. Merci Laura <3 Tes mots me font beaucoup de bien.
      L'arrivé d'un petit bébé est le plus beau cadeau que peut nous faire la vie pour surmonter cette épreuve.
      Je te souhaite aussi le meilleur pour ta grossesse et cette nouvelle vie à 3 qui vous attends, pas de doute vous allez assurer 😉
      Je t'embrasse

  3. Je suis partagé entre larmes et sourires en lisant ce bel article. La vie est quand même bien faite.
    Je n’imagine pas a quel point vivre une telle perte durant ta grossesse a du être douloureux. Mais ce qui est sûre c’est que ce petit bébé est bel et bien là pour t’aider. Le destin franchement.
    J’aurai franchi les mêmes étapes que toi a peu de chose près au meme moment, entre mariage et premier bébé. Et tout ce que je peux te donner comme conseil c’est de te faire confiance. Tu sauras comment faire quand il sera la. Tout naturellement. C’est une aventure vraiment intense qui nous change a jamais. Courage pour ce dernier mois profite de te reposer autant que tu peux ! Des bisous.

    1. Merci beaucoup pour ton message Amandine. C’est vrai que le destin est parfois un peu fou. C’est sur qu’on a hâte de voir arriver ce petit bébé dans nos vies et cette envie dépasse toutes nos peurs. En attendant je profite à fond du repos qu’il me reste avant le grand tourbillon 🙂
      Toi aussi tu est devenu maman cette année ? Je ne savais pas, félicitation !
      Des bisous.

  4. Félicitations en tout cas !

    Je me permets de t’écrire ce commentaire, si je ne l’ai pas déjà fait (ça fait un moment que j’y pense et je ne sais plus si j’ai laissé ce commentaire) !

    On ne se connaît pas personnellement, mais aux alentours de 2007-2008, j’étais tombée sur ton skyblog dont l’univers me fascinait (bon ok, j’étais très fascinée par tes atébas haha) :p

    Aujourd’hui, près de 10 ans plus tard, je jette de temps en temps un petit coup d’œil sur ce que tu fais et je suis fascinée de voir que tu as trouvé ta vocation et un chéri, qui est devenu ton mari et père de ton enfant 🙂

    En tout cas, bonne continuation !

    1. Oh merci Nathalie <3 ton message me fait super plaisir !
      C'est marrant de retrouver des personnes qui me suivaient à l'époque skyblog la période des atébas et du petit rat sur l'épaule, haha ^^

      Je t'embrasse, bonne continuation à toi aussi !