Culture

7 tatoueurs qui me font rêver

Comme beaucoup (il me semble) je suis un passionné-non-pratiquant du tatouage. Je trouve ça beau, fort, courageux… tout ça quoi, mais pourtant je n’ai jamais réussi à franchir le cap ! J’ai de multiples raisons (plus ou moins viables) à cela : le budget, le fait d’être en province, la pression du “premier”, l’hésitation entre le tattoo flash ou un truc hyper-personnel… et puis l’aspect irréversible aussi un peu !
Mais comme je vous le disais, je suis “passionné”, du coup je collectionne les comptes Instagram de tatoueurs qui me font de l’oeil depuis un certain temps.
Je vous propose de découvrir ma petite sélection !

sue-east-river-tattoo

Sue – East River Tattoo, Brooklyn

Pour ceux qui nous suivent régulièrement, vous saurez que nous allons très prochainement faire notre voyage de noce à New York. Du coup, j’ai logiquement fait le tour des tatoueurs pour voir si certains me plaisaient… et j’ai trouvé le studio East River Tattoo et leur résidente Sue !
Des tatouages uniquement en noir, un trait épais et fluide, des thématiques souvent florales et poétiques… et parfois étrange. J’ai contacté le studio pour connaitre ses disponibilités pendant notre séjour, éh bien quelle déception de savoir qu’elle serait à Londres juste à ce moment !
Instagram

justin-olivier

Justin Olivier – Downtown Tattoo, New Orleans

Des thématiques très florales (encore une fois), des araignées, des serpents, un raton-laveur en tricycle (si si)… Justin Olivier excelle dans un style poétique et lugubre à la fois. Personnellement, c’est un équilibre que j’apprécie énormément, quand un tatoueur arrive à mélanger, avec brio, douceur et violence, beauté et monstruosité,  légèreté et force…
De plus, je suis convaincu que la récurrence d’un thème permet à l’artiste de se perfectionner et de se différencier de ses confrères.
Instagram

tatouage-tarmasz

tarmasz – bruxelle

Ce n’est pas forcément la tatoueuse vers qui je me tournerais pour un premier tatouage, cependant, cela n’enlève rien à son grand talent. Si l’on part du principe que tout les tatoueurs ont un style propre, alors Tarmasz est de ceux qui ont le plus unique et l’un des plus remarquables !
Avec des thématiques souvent chevaleresques (y’en pas dans ma sélection mébon), un trait unique et seulement quelques couleurs à sa disposition, elle possède un style inimitable (mais parfois tristement imité) qui fait vraiment la différence.
Instagram

the-crayoner-paris

the crayoner – paris

Les tatouages de The Crayoner étonnent de par leurs singularités et leurs minimalismes. Un trait net et précis, qui ne permet aucune erreur mais qui laisse transparaitre toute la sensibilité de l’artiste.
Que ce soit de la typographie ou un style plus pictural, la maitrise qui en ressort m’étonnera toujours, et que ce soit seul sur un bras ou entourés de pleins d’autres tattoos, ses dessins trouvent toujours leur juste place.
Instagram

pari-corbitt-australia

pari corbitt – australie

Si certain excellent dans les représentation florale, la spécialité de Pari sera les crystaux (et les gros insectes) ! J’adore les matières, les reflets, les formes polygonales qui rendent ces illustrations presque abstraites… tout comme les fleurs, la nature nous offre encore une source inépuisable d’inspiration.
Instagram

supakitch

supakitch – Bleu noir, paris

Aaaaaaah SupaKitch… un de mes premiers amour lorsque j’ai commencé à m’intéresser aux tatouages. Et je suis toujours aussi fan ! J’ai longtemps suivi l’artiste/graffeur/illustrateur avant sa carrière de tatoueur, car j’ai toujours été un fervent admirateur de son style, ainsi que de celui de sa compagne, Koralie.
Véritable artiste touche-à-tout, sa touche inimitable, gracieuse et poétique ne me décevra jamais.
Instagram

rachel-hauer

rachel hauer – east river tattoo, brooklyn

Pour terminer cette sélection, encore une tatoueuse du studio East River de Brooklyn… et encore une qui ne sera pas dispo lors de notre passage à New York (aaaargh) ! Et encore une fois, des fleurs (ça m’obsède je crois), des plantes, des animaux… dans un style pictural très particulier proche de la linogravure, avec ses remplissages en hachures. De la poésie, des animaux un peu étrange, des crânes… le tout uniquement en encre noire. Bref tout ce que j’aime.
Instagram


Le tableau Pinterest de tattoos de Thomas      |       Le tableau Pinterest de tattoos d’Elsa

Je suis graphiste et webdesigner de profession. J’écoute principalement du rock/electro mélodieux et suave, j’adore faire des crêpes les dimanches de pluie et je ne cesserai jamais de me marrer devant Malcolm In The Middle et Kaamelott.

Laisser un commentaire

Commentaires (13)

  1. Ah oui j’habite a cote de East River Tattoo et c’est toujours rempli ! Regarde le samedi matin, les artistes font des tattoo sans RDV (mais il faut arriver un peu avant l’ouverture). J’aime bien le boulot d’autres artistes du quartier chez Evil and Love, à 2 blocs !

    1. Tu m’étonne avec la dream team qu’ils ont ! Merci pour le tuyaux du samedi matin 😉
      Y’a de belles choses chez Evil and Love effectivement, merci pour l’adresse, et j’aime beaucoup leur logo.

  2. Très chouette sélection !
    Mais vous verrez les amis, si vous commencez à vous faire piquer vous ne pourrez plus vous arrêter ! Pour mon prochain tattoo j’ai choisi The Crayonner qui me fait rêver depuis quelques années. Rendez-vous en septembre 🙂

    Bisous

    1. Je t’imagine bien avec un tatouage de The Crayonner 😉
      J’espère bientôt arriver à surpasser cette “pression” du premier pour justement arriver à me lâcher après ! En plus, j’adore l’effet d’accumulation (surtout sur les bras), et j’aime beaucoup le principe de “collectionner” les tatouages.
      Bises

  3. Hey ! Je suis tombée sur ton blog grâce à ta sélection lifestyle sur Hellocoton (félicitations !), et évidemment, j’ai accroché direct ! Tout comme toi, je suis une passionnée de tatouages, mais je n’ai encore jamais sauté le pas… Bientôt, qui sait ! En tout cas, super sélection, je ne connaissais que The Crayoner (que j’adore également) 🙂

    Sur ce, je file lire tes autres articles ! (◡‿◡✿)

    1. Ah oui je viens de voir ça, j’suis content tient 🙂
      En tant que passionné-non-pratiquant à une autre passionnée-non-pratiquante je te souhaite bon courage pour arriver à sauter le pas, et j’espère que notre article t’auras donné de bonne idées.

      A bientôt 🙂

  4. Jolie sélection ! J’aime beaucoup les tattoos géométriques et minimalistes, je ne connaissais pas SupaKitch, belle découverte, merci 🙂
    J’ai sauté le pas il y a presque 2 ans… Et comme on dit, une fois qu’on se fait tatouer, on a du mal à s’arrêter ! J’avais pris le temps de bien réfléchir pour mon premier, autant au motif qu’à l’emplacement, et j’ai choisi un salon assez connu pour être certaine d’avoir du bon boulot (the Family Business à Londres). Tu as raison de prendre le temps, je pense que pour un tatouage, il ne faut pas se mettre de “pression”, quand c’est le bon moment on le sent, de toute façon (enfin, c’est mon avis ;))
    xx

    1. Oui, SupaKitch a tendance à faire l’unanimité 😉
      Je crois que finalement, la meilleure méthode pour moi sera de passer par un flash d’un tatoueur dont le style me plait, sans vouloir mettre trop de symbolique dans un premier tatouage… qui est déjà assez symbolique en lui même en fait. Mais je te rejoins totalement sur le fait que quand je le sentirais vraiment, je n’aurais aucune hésitation !
      A bientôt.

  5. C’est sûr que le fait d’habiter en province est une mauvaise excuse, il y a aussi de très bon tatoueurs en province 🙂
    Je connaissais déjà Tarmasz puisque je suis tatouée par elle, et Supakitch, c’est le mec qui en a un (mais je n’aime plus tellement personnellement, je trouve qu’il fait toujours la même chose) 🙂

    Belle sélection en tout cas 🙂

  6. Bonjour

    j’ai vécu une expérience très difficile avec the crayoner aka Tarik
    je le déconseille vivement car derrière son aiguille se cache une personnalité aimant malmener les gens. j’ai du partir (sous les insultes d’ailleurs) avant même d’être tatouée. De nombreuses personnes dénoncent ce comportement odieux et misogyne.